Accueil

Facebook
Twitter
Instagram
LinkedIn


Né d’un père congolais de Kinshasa et d’une mère française de La Rochelle, Bolewa Sabourin est à l’image de toute une génération : au carrefour de ses multiples identités. Du haut de ses 33 ans, cet homme a connu l’exil depuis la naissance, voguant entre les ports d’attache géographiques et sentimentaux.

Abandons, absence de repères, décrochage scolaire, sans domicile fixe… Bolewa Sabourin a puisé sa rage de vivre dans les entrailles d’un monde déchaîné en se raccrochant à un militantisme effréné.

Réalisations

Bolewa Sabourin a plusieurs cordes à son arc : danseur – chorégraphe Afro-congolaise, il est également artiviste à travers son association : LOBA, dont il est le co-fondateur.

LOBA engage les citoyens, sur des thèmes comme les conditions de vie de certaines populations, à travers notamment des expositions, des conférences et des spectacles de différentes formes d’arts.

Re-création, une action de l’association LOBA, utilise l’artivisme comme un outil de mobilisation contre le viol comme arme de guerre et des violences faites aux femmes. Cette action accompagne les survivant.e.s de viol à travers la danse, comme thérapie.

Conférences

Activiste dans l’âme, Bolewa tente de partager ses expériences et les sujets qui le touchent à travers différents temps de partage.

Interventions académiques

Bolewa intervient à l’Universtié Sigmund Freud, à Paris, – Ecole de psychologie – afin de partager ses expériences auprès de jeunes étudiant.e.s.

Ateliers cours de danse

Élève du danseur-chorégraphe Mutshi Mayé, Bolewa a pendant plus de 20 ans appris les bases des différentes danses congolaises, dans la pure tradition. Néanmoins sa pluri-identité l’emmène à allier certains mouvements de différentes danses dans les chorégraphie.

Spectacles

La danse dans les veines… Bolewa intervient auprès de l’artiste aux multiples talents : Abd al Malik, notamment à l’occasion de l’exposition Le modèle noir, de Géricault à Matisse, au musée d’Orsay.

Il fait également partie de la Compagnie ReCréation, qui dénonce le viol comme arme de guerre.

Itinéraire de vie

“Fais de ton corps une machine,
De ton cerveau une arme,
De ton coeur un art,
De ta vie une oeuvre”.

TED x – 3 janvier 2017 – Comment peut-on trouver son harmonie ?

Cette maxime qu’il s’est construit résume son intinéraire de vie. Un corps qu’il a su accepter et en faire une force. Une soif de garder son esprit en mouvement, en reprenant des études à 27 ans en Science Politique à la Sorbonne Paris 1. Malgré son double echec au baccalauréat. Qu’il n’a toujours pas obtenu. 
Un art, la danse qu’il utilise pour lui et les autres, afin de se reconstruire psychologiquement. 
Une vie conté dans le livre, la Rage de Vivre, qui sert d’outil pédagogique afin de transmettre aux plus grands nombre ces enseignements, de cette soif de vivre et que même si rien ne nous est donné, en travaillant sur soi, en apprenant des autres, en exprimant sa singularité tout en cherchant à transmettre. Nous pouvons nous re-creer et faire de nos vies des œuvres d’art. 

Presse

Bolewa Sabourin :”En RD Congo, la danse contre le viol”

Sortir dans le 93 : tous les chemins mènent aux romans grâce à Hors limites

Vivre en France avec le VIH : Ikambéré, une maison-refuge pour les femmes

Revivez la 1re journée de «Stand, Speak, Rise Up»

Le shop

Si vous aussi vous vous sentez l’âme d’un.e artiviste ou que, tout simplement, les causes soutenues par Bolewa vous importent, vous pouvez les soutenir en achetant le pull unisexe GirlPower.

Le TED x de Bolewa vous a inspiré et vous aimeriez en savoir plus ? La rage de vivre peut répondre à cette envie.


Né d’un père congolais de Kinshasa et d’une mère française de La Rochelle, Bolewa Sabourin est à l’image de toute une génération au carrefour de ses multiples identités. Du haut de ses 33 ans, cet homme a connu l’exil depuis la naissance, ….


Le pull unisexe GirlPower de la marque Ypsylone sont un moyen de lutter contre la domination masculine et de soutenir le projet Re-création by Loba.
Les bénéfices de la vente reviennent aux femmes victimes de violences accompagnées dans le cadre du projet.